Imprimer

Chandeliers japonais

 

Définition : La désignation pour le chandelier blanc ou vert (marché haussier) est le Yang (yo-sen ), pour le chandelier noir ou rouge (marché baissier) le Yin (in-sen).

Le graphique en chandeliers japonais est un type de graphique utilisé en analyse technique boursière pour représenter les variations d'un cours. Le graphique en chandeliers représentant le cours d'une valeur sur une période passée et est supposé donner des indications sur le cours futur.

Un chandelier vert ou blanc signifiera que le cours de clôture a été supérieur au cours d'ouverture. Si un chandelier rouge ou noir apparaît, le cours de la valeur ou de l’indice a clôturé en dessous du cours d'ouverture.

L’accumulation des chandeliers japonais permet de visualiser des configurations techniques (exemple : le pendu ou le marteau) donnant des signaux d'achat ou de vente sur les marchés.

Le chandelier peut être utilisé sur n'importe quelle unité de temps.

Origine des chandeliers japonais :

L'analyse japonaise est la plus ancienne forme d'analyse graphique.
Comme leur nom l’indique, les chandeliers japonais viennent du Japon.
Cependant, on ne sait pas vraiment qui les a inventés.

Apparus aux alentours du 17ème siècle, ils ont commencé à gagner en renommée à partir du 18ème siècle grâce à un japonais nommé Munehisa Homma. Surnommé le "dieu des marchés", il a su s’enrichir en spéculant sur le prix du riz au Dojima Rice Exchange. Il a par ailleurs écrit deux livres sur le fonctionnement des marchés, "Sakata Senho" et "Soba Sani No Den", à partir desquels la théorie des chandeliers est apparue.

Mais, le principe des chandeliers de Munehisa Homma n’est arrivé en Europe que des années plus tard, grâce à Steve Nison qui a publié un livre intitulé "Japanese Candlestick Charting Technique".

Introduction

   

Les chandeliers doivent être une aide à la décision et ne sont nullement rattachés à des règles rigides. Ils forment ainsi des indications précieuses lorsqu'ils sont couplés à des indicateurs de changement de tendance.
Par exemple, le retournement d'une stochastique à la baisse, suite à l'apparition d'un pendu dans des volumes importants.

Ouh la la !!!! Qu'est-ce qui dit le Monsieur ??? Il parle de pendu et de stocha... je sais pas quoi !!?

Oui en effet, nous allons dès maintenant entrer dans une partie de cours un peu plus technique avec des termes un peu barbares.

Notez que si vous suivez les signaux de PRONOPRO, vous n'aurez pas à assimiler tous ces termes ni leurs significations.


Par contre si vous voulez acquérir une formation de base, ce chapitre est important, car tout au long des cours, on vous parlera de chandeliers japonais.

Qu'est ce qu'une bougie ?

Contrairement à une courbe qui en donne qu'une seule information sur une unité de temps, les bougies nous en donnent quatre.

En effet comme vous le voyez sur le graphique ci dessous, nous avons le cours d'ouverture, le cours de clôture, le plus haut, le plus bas et également, le sens du mouvement.

Description d'une bougie au Forex

La partie pleine d'une bougie s'appelle « le corps », et les parties fines tracées en traits s'appellent « les ombres » ou « les mèches »

Prenons un exemple pour expliquer ce graphique :

Nous utilisons un graphique en 15 minutes, et nous observons la dernière bougie : elle s'avère être fort ressemblante à la bougie verte (dite blanche) juste à côté.

A la nouvelle bougie, c'est à dire sur un nouveau cycle de 15 minutes, les cours ont d'abord créé un seuil d'ouverture.

Ensuite durant la séance les cours ont beaucoup oscillé : ils ont marqué des plus bas ainsi que des plus hauts (matérialisé par les ombres).

A la fin des 15 minutes, on observe  la formation de la clôture.

Nous avons donc eût une bougie (verte) haussière (les 15 premières minutes) suivie d'une bougie (rouge) baissière pour les 30 minutes suivantes.

Donc en conséquence une bougie verte (ou blanche) est une bougie haussière et inversement, une rouge (ou noire) sera une bougie baissière.

 

Taille des corps et ombres

Une bougie possédant un corps relativement grand indiquera une pression importante.

Les pressions seront plus marquées quand les ombres seront petites.

En effet, il sera préférable quand vous observez des chandeliers de bonnes tailles et avec de petites ombres, de rester dans ce mouvement et non dans l'opposé.

Voici un exemple afin d'illustrer ceci :

 

On peut voir ci-dessous, que la puissante bougie rouge entraîne les cours vers le bas.

 

 

 

A l'opposé de ce type de bougie, il en existe aussi, formées de petits corps et de longues ombres.

Ces bougies induisent une phase d'hésitation des cours, on les appelle des toupies.

Les toupies ont un petit corp et de grandes mèches

 

Deux interprétations sont possibles :

>>soit on prépare un retournement,

>> soit on se trouve en phase de consolidation.

Dans les deux cas, on retiendra une incertitude marquée.

Voici de la même manière que précédemment un exemple.

 

Le marobozu

Ce sont des bougies sans ombres ( ni hautes, ni basses ) et avec un grand corps.
Dans le cas d'un marobozu blanc (ou vert), on remarque que les haussiers ont exercé leurs pressions du début à la fin de la séance sans en laisser une miette aux vendeurs.
Par conséquent qu'il soit blanc (ou vert) ou noir (ou rouge), le marobozu est un très fort signal de tendance.

Le marubozu est une forme de chandelier japonais montrant une grosse activité de la part des acheteurs et des vendeurs.

Il est vert quand le prix le plus bas correspond au prix à l’ouverture tandis que le prix le plus haut correspond à celui à la clôture.

Il est par contre rouge dans le cas où le prix le plus bas coïncide avec le prix à la clôture et que le prix le plus haut coïncide avec le prix à l’ouverture.

Le marobuzu est un signal très fort de tendance

Les dojis

Règle :

Le trait commun à tous les dojis, et par ailleurs ce qui en fait aussi leur intérêt, c'est que ces bougies ont leur cours d'ouverture exactement placé au même endroit que leur cours de clôture.

Les dojis existent sous plusieurs formes mais ont une particularité similaire : l’égalité du cours d’ouverture et de clôture entrainant une figure en croix qui n’est ni vert ni rouge. Ils traduisent une incertitude sur le marché et apparaissent souvent après un fort mouvement.


Ils traduisent tous une forte hésitation.

Il en existe pourtant quelques uns présentant certaines particularités,

voici l'ensemble des dojis existants :

Le porteur d'eau :

Le match nul par excellence ! Il est simplement formé par une barre horizontale située au milieu du segment vertical.

En quelque sorte il représente l'hésitation la plus complète puisque ni les haussiers ni les baissiers ne remportent quoi que ce soit sur cette bougie.


 

La pierre tombale :

Exacte opposée du dragon, la pierre tombale sera dépourvue d'ombre basse, dans une phase haussière elle marquera un signal baissier.


Doji en croix :

Le doji en croix possède une ombre basse au moins deux fois plus grande que son ombre haute. Signe général d'hésitation, placé dans une hausse il sera un signal baissier.

 

Doji en croix inversée :

Comme son nom l'indique, il est l'inverse du doji en croix, son ombre haute sera au moins deux fois plus grande que son ombre basse. De la même manière, c'est une bougie d'hésitation mais placée dans une baisse elle constitue un signal haussier.

 

Doji dragon :

Dépourvu d'ombre haute, cette bougie assez rare est composée par une longue ombre basse et un seuil d'ouverture/clôture situé au plus haut.
Dans une phase baissière il sera signal de retournement haussier, la force du signal sera d'autant plus important que l'ombre basse sera longue.

Marteaux et pendus

Le marteau et le pendu sont les mêmes figures.

Leurs couleurs n'a que peu d'importance.

Ils sont caractérisés par un petit corps sans ombre haute ( ou très courte ) et par une longue ombre basse.

le marteau et le pendu 

 

Bien que le pendu et le marteau soient parfaitement similaires, on peut les différencier en pratique par rapport à leur position dans un mouvement.

Le marteau :

Situé nécessairement dans une phase baissière, il représente un bon signal de retournement haussier.

Donc, le marteau annonce un renversement des tendances à la hausse.

Sur un graphique, il est facile à repérer grâce son petit corps et son ombre basse longue.
Cette longue ombre marque une pression de la part des vendeurs qui disparait à la constitution du chandelier.
Le petit corps quant à lui marque un écart minime entre le prix d’ouverture et de clôture. Le marteau peut aussi jouer le rôle de ressort quand les tendances baissières n’arrivent pas à maintenir le cours en dessous de la zone de support cassée, l’amenant à dépasser cette ligne.
Il est par contre appelé pendu dans le cas contraire. Il est également possible de trouver ce qu’on appelle un marteau inversé sur un chandelier japonais à tendance baissière.
Dans ce cas, les acheteurs poussent le prix à augmenter mais la hausse est par la suite atténuée par les vendeurs pour pouvoir stabiliser le marché.

 

 

 

 

Le Pendu :

A l'opposé du marteau, il se situe dans un mouvement haussier et nous indique un retournement baissier.

 

 

 

 

Marteaux inversés et étoiles filantes

Ce sont les figures opposées aux pendus et au marteaux.
Ils possèdent un petit corps, n'ont aucune ombre basse (ou très courte) et sont pourvus d'une grande ombre haute.

marteau inversé et étoile filante
 

De la même manière que précédemment, même s'ils se ressemblent, nous pouvons les différencier par rapport à leur position relative dans un mouvement.

L'étoile filante :

Placée dans une phase haussière, elle constitue un signal baissier.

 

Le marteau inversé :

Identifié dans une phase baissière, il indique un retournement haussier des cours.

 

Figures constituées de deux bougies

L'avalement ou englobante

Figure simplement formée en deux bougies, sa caractéristique étant que la deuxième bougie englobe la première.

La couleur de la première bougie n'a pas d'importance, c'est celle de la seconde qui détermine le sens.

Cette figure donne d'excellents signaux d'entrées.

Les bougies englobantes sont un fort signal d'entrée

 

Le Harami

Figure opposée à l'avalement.

Elle se caractérise par une première bougie qui englobe cette fois la deuxième.

Comme précédemment, la couleur de la première bougie importe peu.
Cette figure est moins fiable que l'avalement.

 le hamari, la deuxième bougie est englobée par la première

 

Figures de trois bougies

L'étoile du soir

Cette figure est très connue.

Elle est constituée de trois bougies.

Elle forme en quelque sorte un pic.

 

 

Comme vous le voyez, la couleur de la bougie centrale n'a pas d'importance.

C'est une bonne figure de retournement baissier.

L'étoile du matin

Figure, une fois encore opposée à la précédente. Elle constitue un signal haussier.

 

 

etoile du matin est très connue des traders


NB: Concernant tout autant les étoiles du soir que les étoiles du matin, un doji sur la deuxième bougie renforce clairement le pouvoir de prévision de la figure.

Soldats et corbeaux

Ce sont des figures de continuation assez fortes.

Les trois soldats blancs

Elles sont caractérisées par une succession de trois bougies blanches aux corps relativement importants et aux ombres les plus faibles possibles.
Plus précisément la deuxième bougie doit nécessairement être plus grande que la première pour que la figure reste valide.

Les trois corbeaux noirs

A l'opposé des soldats blancs, ils reprennent les mêmes caractéristiques techniques hormis le fait que les bougies sont noires (ou rouges).

 soldats blancs et corbeaux noirs sont des figures très fortes

 

NB : La première bougie de ces figures, appelée «  bougie de retournement » validera d'autant plus la figure s'il appartient à un avalement.

Conclusion : pour apprendre le forex, nous avons fait une première approche de l'analyse graphique à travers la lecture des chandeliers japonais.

Aussi simple cela paraît, la bonne lecture d'un chandelier peut vous conduire à réaliser de belles performances.

Les bougies reflètent au mieux le sentiment du marché.

En maitrisant les différentes figures vous serez à même de prévoir tout type de scénario, allant d'une simple consolidation jusqu'à l'inversion de tendance, rien ne vous échappera.

Malgré la présence d'un nombre incalculable d'outils forex en analyse technique, la lecture des chandeliers reste assez souvent un des outils privilégiés par les plus grands traders.

 

 

Les règles de base

Pour pouvoir exploiter un chandelier japonais, quelques règles sont à considérer. D’abord, il ne faut jamais changer son Timeframe lors d’une prise de décision car les chandeliers peuvent être complètement opposés d’un mouvement à un autre. Ensuite, il est recommandé de toujours analyser un chandelier en fonction de celui qui l’a précédé et prendre sa décision après la consultation du chandelier suivant.

a) Analyser l'apparition d'un chandelier dans une tendance de prix qui le précède. Par exemple, un chandelier de renversement n'aura pas le même impact dans une tendance haussière ou baissière, que dans un marché en phase de congestion.

b) Toujours attendre une confirmation lors de la séance suivante. Par exemple, l'apparition d'un chandelier de renversement dans un mouvement haussier annonce qu'un changement de tendance va apparaître. La séance suivante pourra donc être haussière ou baissière.